Ensemble, donnons le bon cap !

Communiqués du Bureau National

BN

24 mai 2024

Protocole : Liquidation à la DSNA

Telle une entreprise du secteur privé, la DSNA liquide les services qu’elle ne considère pas suffisamment rentables et réduit de manière conséquente son maillage. 

Avec la ratification de ce protocole par certaines OS, les ICNA basculent dans un autre monde, celui de la profitabilité, bien loin du modèle d’un service public ayant la sécurité au cœur.

 

Lire le communiquéLire le communiqué

21 mai 2024

Santé ICNA : Gestion des arrêts maladie

Lorsqu’il exerce son métier, le contrôleur aérien doit être en pleine maîtrise de ses capacités. C’est pourquoi il est contre-indiqué de prendre la fréquence alors qu’une altération de santé vient perturber votre quotidien.

Rappel de vos droits et obligations.

Lire le communiquéLire le communiqué

3 mai 2024

Protocole Vf : insignable

La mise à la signature du protocole 2023-2027 intervient dans un contexte très particulier puisque les six derniers mois ont été marqués par deux victoires inespérées de la DGAC, qui constituent des bouleversements majeurs pour la profession: une restriction inédite et assumée du droit de grève et un plan de déploiement de deux dispositifs, badgeuse biométrique et pointeuse sur position.
En ce qui concerne le projet protocolaire en lui-même, tous les intervenants, administration, politiques, médias et syndicats, s’accordent unanimement à reconnaître que le projet de réforme va constituer une révolution du fonctionnement du contrôle aérien français comme il n’en a jamais connu. 

L’UNSA-ICNA, conformément à sa politique et à ses engagements électoraux, refuse de s’inscrire dans ces bouleversements pour le corps.

L’UNSA-ICNA continuera de porter la voix de tous ceux qui considèrent qu’une préservation des conditions de travail et des effectifs, un équilibre au sein du corps ICNA et l’appartenance à la fonction publique ne sont pas négociables.

Lire le communiquéLire le communiqué

2 mai 2024

PROTOCOLE 2023-2027 L’UNSA AVIATION CIVILE NE SIGNERA PAS !

L’UNSA Aviation Civile ne signera pas le protocole et s'inscrira dans le combat de toute mesure que nous considérons comme défavorable aux agents.

Lire le communiquéLire le communiqué

24 avril 2024

COMMUNIQUE DE PRESSE

La DGAC ayant ignoré les revendications portées par l’UNSA-ICNA, le préavis de grève de jeudi 25 avril est maintenu.
Il appartient à la DGAC de reprendre le bon cap avant le deuxième rendez-vous du préavis de grève du mois de juin.

Lire le communiquéLire le communiqué

19 avril 2024

La DGAC en ébullition

J-100, voilà le décompte qui va désormais inonder l’espace médiatique à l’approche des Jeux Olympiques de Paris. Parallèlement, côté Aviation Civile, l’heure n’est pas à la fête, et c’est le décompte du nombre de jours de conflit qui se dessine. Premier rendez- vous le 25 Avril, avant un mois de juin qui s’annonce caniculaire.

Lire le communiquéLire le communiqué

10 avril 2024

L'heure de la mobilisation

Une ambition démesurée de réformes et une volonté manifeste d’humiliation et de rabaissement des ICNA. Voilà au final l’essence de quinze mois de négociations quant aux objectifs et méthodes de la DGAC et du cabinet ministériel. Cette agression envers la profession atteint son point culminant dans une V4 protocolaire et ses textes annexes diffusées aux OS en début de semaine.

Les enjeux auxquels doit faire face le secteur de l’aérien sont pourtant importants au regard de la croissance prévue du trafic et de la mutation du secteur. Ces évolutions ne pourront s’opérer sans les ICNA. Encore moins contre eux !

Devant le sentiment de toute puissance de la DGAC, conféré par la facilité avec laquelle elle a piétiné notre droit de grève, l’UNSA-ICNA fera valoir ses revendications par un préavis le 25 avril, et un second, de grande ampleur, courant juin.

Lire le communiquéLire le communiqué

4 avril 2024

ICNA, pointez maintenant !

En réunion protocolaire, la DSNA annonce l’instauration d’un double système de pointeuses automatiques à biométrie et sur position de contrôle.

Pour justifier cette mesure d’humiliation, décorrélée de tout objectif de sécurité et de performance, l’administration s’appuie sur le seul rapport du BEA, rédigé à charge, manifestement orienté, culpabilisateur et exposant la profession à l’opprobre médiatique.

Pour l’UNSA-ICNA, le seuil de tolérance est franchi.

Il appartient maintenant aux ICNA de se rassembler et de faire comprendre fermement, dans les semaines à venir, que l’administration n’aura pas le dernier mot.

Lire le communiquéLire le communiqué

20 mars 2024

GT effectif et GS32H du 20 mars 2024

Ce GT effectifs est selon l’administration un “GT de transition” vers le Plan Pluriannuel d’Affectation promis dans le protocole. S’enfermant alors dans une gestion annuelle de janvier à janvier, il n’était plus question de parler affectation de la promo 22C (affectation en mars 2025).

En partant de ce postulat, trouver les équilibres pour 2024 était impossible.

Lire le communiquéLire le communiqué

29 février 2024

Protocole 2024 : CDS/SOPS, la grande désorganisation

Rouage essentiel dans la gestion des salles de contrôle, le Chef De Salle (renommé SOPS) fait l’objet d’une profonde remise en cause de la part de l’administration dans le Protocole en cours de discussion. L’administration va jusqu’à lui enlever son titre de CHEF, sachant pertinemment que les titres ne sont jamais anecdotiques dans la fonction publique.

Elle veut réduire, rationnaliser, en dépit de fondamentaux de sécurité. Charge aux ICNA, encore une fois de s’adapter et de faire aussi bien ou mieux avec moins… Une telle orientation sur un poste si sensible n’est pas acceptable et la copie doit être revue avec de nouvelles garanties sous peine de générer un rejet massif. 

Lire le communiquéLire le communiqué